< Revenir aux articles

En 2019, faites la chasse aux excuses

02/01/2019
Faite la chasse aux excuses avec Eatcool

…Cela fait des années que vous parlez de faire un voyage autour du monde mais vous ne l’avez toujours pas réalisé… Vous aimeriez lancer votre propre activité, mais bon vous êtes désormais trop âgé. …Vous savez que vous vous sentirez plus en forme et plus énergique si vous faisiez chaque jour des exercices de yoga, mais vous manquez de temps. …Vous rêvez depuis un bon moment d’écrire un livre, mais c’est un projet de telle envergure. …Vous savez et vous l’approuvez que pour être libre de manger sans obsession et craquage alimentaire il faut changer de Mindset mais cette formation doit être chère, je ne peux pas me le permettre et puis je suis en surpoids depuis si longtemps, en serai-je capable ? je ne veux pas décevoir encore ma famille. …Je désire depuis si longtemps danser le flamenco, mais je suis bien trop âgé, et puis cela demande du temps et mon boulot ne m’en laisse guère !

Savez-vous que vos excuses vous empêchent de vivre ?

Nous avons tous des rêves, des projets, des souhaits, des choses qui nous rendraient vraiment heureux. Et, pourtant toutes ses aspirations restent lettre morte.

Nous avons tellement de voix dans notre tête qui nous empêchent de mettre nos plans en exécution que nous restons des semaines , des mois , mais aussi souvent plusieurs années, avec des résolutions en suspens. Pourquoi nous freiner alors que nous savons bien qu’une vie plus belle, plus saine et plus heureuse nous attend ?

Comprendre les « avantages » cachés des EXCUSES peut vous aider à ne plus subir leur influence une bonne fois pour toutes. L’un des principaux « avantages » réside dans le fait qu’une EXCUSE vous confère un sentiment de SÉCURITÉ.

Sortir des sentiers battus est plus intimidant que de continuer à faire ce que l’on faisait. Suivre son coeur et montrer son vrai visage, par exemple, en choisissant un autre travail, en reprenant ses études, en s’autorisant à nouveau à tomber amoureux, en sortant de sa zone de confort pour s’épanouir et réguler poids et émotions, tout cela comporte des risques, tout cela demande à affronter et traverser ses peurs. Car en osant, vous pouvez faire des erreurs, recevoir des critiques, passer pour un fou, une marginale, voire être blessé. Peut-être ce projet échouera t-il, se révèlera hors de votre portée, ou essuierez-vous un refus. Personne n’aime se sentir en insécurité, et nous mettons dès lors tout en oeuvre pour éviter les risques. C’est notre cerveau reptilien qui nous impose la sécurité, hélas bien souvent cette sécurité n’est plus du tout d’actualité, aucun tri n’est fait, tout s’accumule depuis le début de notre existence. Au final, très vite notre tête ne sait plus où donner de la tête !

J’y vais, j’y vais pas ?

Vous sentez à l’intérieur de vous un cri qui vous enjoint d’entreprendre quelque chose, de réaliser vos rêves, mais une petite voix sournoise et tremblante lui répond : « cela va surement être très difficile » « je n’y arriverai pas » « je suis trop vieux » «je risque de décevoir mes proches » et cela vous suffit à vous convaincre de céder au CONFORT DE LA SÉCURITÉ. Mais, ce faisant,  vous vous négligez en écoutant  toutes ces échappatoires. Vous vous privez d’une chance d’amour, de nouveau job, vous vous empêchez de vous sentir énergique en entretenant vos habitudes malsaines, vous restez à l’arrêt dans votre développement personnel en choisissant la voie la plus sûre et la plus familière.

Parfois même vous-vous complaisez à rester la victime suite à un traumatisme de vie sans vouloir expérimenter de nouvelles pistes épanouissantes…

Alors si je vous dis :  toutes les excuses sont pourtant contournables. Qu’il est facile de reprogrammer de nouvelles convictions.  Et pas besoin de faire des efforts incommensurables pour cela. Petits pas par petits pas, c’est possible ! Chaque jour vous pourriez vous dire : « quelle est la plus petite action », « que je puisse  faire, là maintenant », « pour vivre ma vie autrement ? ». Cela s’appelle le « COURAGE ». Le courage est un sentiment noble qui traverse vos peurs pour les terrasser. Vous ne savez comment l’aborder ? je vous rassure le courage s’apprivoise. Approchez-vous de lui avec vos nouvelles convictions et il vous adoptera vite car il aime ce qui est nouveau. Il sait que la vie faites de paix et de belle énergie est entretenue par l’action bienveillante et l’intention de coeur. Cependant sachez que le courage, pour qu’il vous adopte définitivement, donnera pour se rassurer souvent la main à Madame Persévérance (celle qui fait face dans un gant de velours à la facilité).

Car les excuses ne sont rien de plus que des virus mentaux : des schémas de pensée usés, empruntés aux autres durant votre jeunesse et au cours de votre vie et qui sont très tenaces.

SOLUTION :

Chaque jour par petites touches, chaque pensée restrictive qui vous vient pour justifier votre choix de ne pas vivre à fond vos envies, peut-être contrecarrée et modifiée. Remplacez vos vieux schémas rouillés par de nouvelles convictions stimulantesApprivoisez le courage et la persévérance!

Quelques petits exemples :

«Je n’ai pas le temps» peut devenir«Je change mes priorités afin de libérer du temps pour ce que j’estime vraiment d’important».

«Je suis trop vieux» peut facilement devenir«Je ne suis jamais trop vieux pour faire ce qui me rend vraiment heureux en ce moment»

«Je n’ai pas l’énergie» en« Je vis ma vie avec passion et cette passion me comble d’énergie »

«Je ne peux pas me le permettre» peut devenir« Je suis riche et je suis connecté à une source intarissable d’abondance»

«Je risque de décevoir les autres» en«Je préfère que les autres revoient leurs attentes à mon égard plutôt qu’ils apprécient une image de moi à laquelle je ne corresponds pas»

«Je suis comme ça» devient alors «Je vis ma vie maintenant et il m’appartient de décider de la personne que je souhaite être et de tout faire pour la devenir»

« je n’en suis pas capable» par « Pour peu que je suive mon cœur, tout ira bien»

Vous remarquerez que nous passons d’une conviction négative «ne…pas»,«trop»,«risque»,«peux pas»,«rien n’y fait» à des convictions positives plus riches en vivance: «je suis mon cœur»,«je vis»,«m’appartient»,«je préfère»,«me rends vraiment heureux»,«mes priorités»,«connecté» «énergie»…
Osez essayer et apprivoisez le Courage. Persévérez avec bienveillance et amour, gentiment mais sûrement !